Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 15:22

 

UNION  DEPARTEMENTALE  FORCE  OUVRIERE  DE  L’ESSONNE

 

12 Place des Terrasses de l’Agora 91034 EVRY CEDEX

 

Tél : 01.60.78.15.57  -  Fax : 01.60.77.96.94

E.Mail : forceouvriere91@free.fr  - Site : www.udfo91.com

 

            

 

 

COMMUNIQUE

 

Combattre l’austérité, qu’elle soit de droite ou de gauche !

 

Face aux prétentions du patronat de réduire toujours plus le coût du travail, l’Union départementale Force Ouvrière de l’Essonne appelle tous les salariés à mettre un coup d’arrêt à la dégradation constante de leurs conditions de vie et de travail et à faire valoir leurs revendications auprès des autorités :

-      Assez de la vie chère et du blocage des salaires : augmentation générale des salaires, des retraites et pensions, des minima sociaux (SMIC à 1 350 € net)

-      Arrêt des plans de licenciements et des réductions d’effectifs en cours ou annoncés (Carrefour, Air France…) : maintien de tous les emplois, de tous les services

-      Stop au développement du travail précaire dans le public comme dans le privé : un vrai travail (en CDI ou sous statut), un vrai salaire !

-      Non à la remise en cause des services publics : rétablissement des postes supprimés dans l’Education nationale et les services de l’Etat (arrêt de la RGPP), rétablissement des lits et des services supprimés dans les hôpitaux (abrogation de la loi HPST)…

-      Respect des conventions collectives, du Code du Travail et des statuts

-      Abrogation des lois cassant nos régimes de retraite et de protection sociale

 

Ce n’est pas aux salariés de faire les frais d’une « crise » dont ils ne sont pas responsables.

La « dette », fabriquée par et pour les marchés financiers, n’est pas celles des travailleurs.

L’UD FO 91, avec la Confédération FO, refuse l’inscription de l’austérité permanente, dite « règle d’or », dans la Constitution ou la loi comme l’impose le Traité européen de stabilité budgétaire (TSCG). Ce traité ne doit pas être ratifié.

L’austérité permanente inscrite dans ce traité remet en cause en particulier notre Sécurité Sociale solidaire et égaliltaire. C’est pourquoi elle doit être défendue coûte que coûte.

 

Dans l’immédiat, l’UD FO 91 appelle tous les assurés sociaux de l’Essonne, qu’ils soient salariés, retraités, chômeurs …… à participer au

RASSEMBLEMENT devant la Préfecture à EVRY

organisé le MARDI 12 JUIN 2012 à 10h

par les syndicats FO et CGT de la CPAM 91

 

Les milliers de signatures collectées sur la pétition départementale intersyndicale seront remises au représentant de l’Etat pour exiger :

-      le maintien de tous les centres de paiement de la Sécurité sociale et des points d’accueil menacés de fermeture et le rétablissement de ceux qui ont été fermés (*)

 

(*) En 1990, il y avait 27 centres de paiement et 85 points d’accueil répartis sur 71 communes pour une population essonnienne d’un million d’habitants

En 2012, il n’y a plus que 9 centres et 31 points d’accueil sur 37 communes (sur 196) pour une population de plus de 1,2 million d’habitants

En 2013, il ne resterait plus que 3 centres et des accueils encore plus réduits alors que les délais de traitement, les files d’attente et les retards de paiement ne cessent de s’accroître.

 

         Evry, le 06 Juin 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Force Ouvrière - dans FORCE OUVRIERE
commenter cet article

commentaires

Archives

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -