Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 22:32


RESOLUTION (votée à l’unanimité)


La CE de l’UD FO 91 constate qu’au nom de la politique de rigueur et d’austérité, les salariés du privé comme du public sont confrontés à une remise en cause de tous leurs droits et acquis : salaires, retraites, protection sociale collective, statuts et Code du Travail.


La CE de l’UD FO 91 condamne la transcription dans la loi par le gouvernement de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, contre la volonté de la majorité des salariés et des confédérations FO et CGT. Il s’agit d’un nouveau coup inacceptable porté contre le Code du Travail.


La CE de l’UD FO 91 s’inquiète des menaces que le projet de loi de l’acte III de la décentralisation fait peser sur la démocratie et l’égalité en droit des citoyens dans notre pays. Elle s’opposera à toute remise en cause de notre République Une et Indivisible.
Face aux annonces faites par le gouvernement et le Président de la République sur la nécessité d’une nième contre-réforme des retraites sous prétexte d’allongement de la durée de vie, la CE de l’UD FO 91 refuse toute nouvelle remise en cause des acquis des salariés du privé (régime général comme régimes spéciaux) et du public (code des pensions civiles et militaires).


La CE de l’UD FO 91, avec la Confédération, refuse :
- tout nouveau recul de l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans comme le réclame le MEDEF
- tout nouvel allongement de la durée de cotisation à 42, 43, voire 44 ans comme le préconise le Conseil d’Orientation des Retraites (COR), ce qui reviendrait dans les faits à reculer l’âge de départ à la retraite
- la désindexation des pensions des retraités sur l’augmentation du coût de la vie ou l’augmentation du taux de CSG qui porteraient atteinte à leur pouvoir d’achat alors que 10% des retraités vivent sous le seuil de pauvreté et 500 000 touchent le minimum vieillesse


La CE de l’UD FO 91 revendique le retour aux 37,5 annuités de cotisation pour un départ à 60 ans avec une retraite à taux plein. Pour cela, elle revendique l’arrêt des licenciements et des suppressions de postes, l’arrêt des privatisations et délocalisations, la création d’emplois statutaires pour permettre à nos services publics d’assumer leurs missions, l’augmentation générale des salaires, pensions et minima sociaux, la suppression des jours de carence.


La CE de l’UD FO 91 considère qu’il est urgent de bloquer cette politique d’austérité et ses conséquences et de préserver sa totale indépendance face aux tentatives du gouvernement d’associer les organisations syndicales à leur mise en oeuvre par le biais de conférences sociales ou autres compromis historiques.
La CE de l’UD FO 91 invite tous ses syndicats, tous ses adhérents, à se tenir prêts à répondre à tout appel à la mobilisation interprofessionnelle de notre Confédération.

Partager cet article

Repost 0
Published by fo-carrefour-etampes
commenter cet article

commentaires

Archives

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -